Témoignage de Geoffrey, en PACES à Tours, 3ème à l'issue du S1 - PROFILSUP, prépa Médecine : PACES, PASS et L.AS, à Tours, Poitiers, et Angers

Témoignage de Geoffrey – Prépa PACES PROFILSUP Tours – Primant classé troisième au concours PACES de Tours cette année à l’issue du semestre 1.

22 janvier 2018

Bonjour Geoffrey, pourquoi avoir choisi PROFILSUP ?

Bonjour, le bouche à oreille et le témoignage d’étudiants inscrits en prépa à PROFILSUP ont été décisifs pour moi. Ma visite du site, très proche de la Faculté de médecine, m’a ensuite permis d’échanger avec les intervenants sur le fonctionnement de cette prépa, d’avoir une idée de ce que serait un cours, une colle ou un ED en prépa à PROFILSUP, et d’en découvrir l’approche méthodologique.

 

Quels sont selon vous les points forts de PROFILSUP Tours ?

Les intervenants sont vraiment très disponibles et à l’écoute lors des séances d’ED et de correction des colles, ce qui nous permet d’obtenir très rapidement les réponses aux questions posées. Le système de parrainage est très apprécié également. Et puis la proximité de la Faculté nous permet de nous rendre très facilement à PROFILSUP pour travailler avec la mise à disposition d’une salle prévue à cet effet à n’importe quel moment de la journée.

 

Recommanderiez-vous PROFILSUP à votre entourage ? Pourquoi ?

Oui, et pour plusieurs raisons. Essentiellement parce que nous bénéficions d’un accompagnement chaque semaine qui nous permet de parfaire notre compréhension, de nous entraîner intensément en multipliant les épreuves de type concours et de garder la motivation du début jusqu’à la fin de l’année. De plus, PROFILSUP permet de se créer un groupe d’amis. Et encore une fois, pour la proximité (avec possibilité qui plus est de disposer d’un espace où l’on peut apporter et prendre son repas), ce qui représente un avantage certain au cours d’une année où chaque minute est comptée.

 

Parlez-nous du concours PACES…

Je ne m’étendrai pas sur la difficulté et les exigences de ce concours car tout le monde les connaît ! Pour réussir, il faut à mon sens être très motivé, être organisé et ne surtout pas se décourager devant les résultats qui ne reflètent pas toujours le travail effectué.

 

Dans quel état d’esprit, de fatigue, de stress étiez-vous ?

  • Durant le premier semestre :

Le stress est évidemment continuellement présent. Le sommeil est primordial et il ne faut surtout pas négliger ce paramètre, qui contribue à conserver l’équilibre et le moral durant cette année de doute où aucun résultat n’est acquis d’avance.

  • Pendant le premier concours de décembre :

En ce qui me concerne, le stress s’est en grande partie volatilisé la veille et le jour du concours. Il est important d’essayer de se reposer la veille du concours afin d’être en forme le jour J.

 

Où en êtes-vous aujourd’hui à l’issue du semestre 1 et quel est votre objectif ?

Il est important de garder la tête sur les épaules, l’année est loin d’être finie. Il faut se battre jusqu’au bout, le premier semestre à lui seul ne compte pas pour la majorité de l’année.

 

Avez-vous des conseils à donner aux futurs étudiants qui passeront le concours l’an prochain ?

Je pense qu’il est essentiel de bien commencer l’année et de se mettre à travailler dès le départ. Il faut être dans cet état d’esprit dès le premier jour. Tout retard pris sera difficile à récupérer d’où l’importance de ne pas en prendre !